Le Banan’à Montreuil de Louis

Il y a un sujet qui me tient à cœur. En ce moment, il y a énormément de pollution et il faut éviter ça à tout prix. Et je crois qu’à chaque problème sa solution.

Par exemple, voici une image d’animal touché par la pollution:

Une tortue qui mange du plastique?

Un des risques principaux de la pollution plastique est de faire disparaitre certaine espèces, comme cette tortue, par étouffement.

Voyez la quantité d’endroits les plus touchés par la pollution plastique : c’est préoccupant!

L’ampleur de la pollution plastique//

Pour être plus positif, il existe des projets et des machines permettant de retirer le maximum de déchets en mer. Comme le projet de ce jeune plongeur pour nettoyer l’Océan.

L‘Ocean CleanUp de Boyan Slat

Malheureusement, il y a beaucoup d’autres formes de pollution, comme la pollution souterraine…

Par exemple, voici un petit schéma, expliquant la pollution des nappes phréatiques.

Cette pollution peut avoir des origines diverses :
La pollution industrielle : avec les rejets de produits chimiques comme les hydrocarbures ou le PCB rejetés par les industries ainsi que les eaux évacuées par les usines
La pollution agricole : avec les déjections animales mais aussi les produits phytosanitaires/pesticides (herbicides, insecticides, fongicides) contenus dans les engrais et utilisés dans l’agriculture. Ils pénètrent alors dans les sols jusqu’à atteindre les eaux souterraines.
La pollution domestique : avec les eaux usées provenant des toilettes, les produits d’entretien ou cosmétiques (savons de lessives, détergents), les peintures, solvants, huiles de vidanges, hydrocarbures…
La pollution accidentelle : avec le déversement accidentel de produits toxiques dans le milieu naturel et qui viennent perturber l’écosystème

https://www.cieau.com/connaitre-leau/la-pollution-de-leau/pollution-ressource-eau-comment-reduire/

Pour protéger les nappes phréatiques et l’eau, plusieurs solutions existent:

  • Des lois pour limiter les déversements toxiques
  • Encourager les industriels écologiquement responsables
  • Améliorer les technologies d’épuration pour traiter les rejets
  • Utiliser moins de produits chimiques dans la vie quotidienne et dans l’agriculture

J’aimerais enfin vous parlez de la pollution sonore, et vous en montrer les risques.

Les animaux, et toute forme de vie sur terre (insectes, plantes…) sont particulièrement sensibles à la pollution sonore.

Elle peut causer chez de graves troubles comportementaux et modifier leur reproduction.

Pour l’homme, les conséquences possibles de la pollution sonore permanente peuvent aller jusqu’à:

  • L’Acouphène. L’acouphène est une maladie sonore qui vous fait entendre un gros haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa dans vos oreilles.
  • La provocation d’Hyperacousie. Hyperacousie est une maladie qui vous fait entendre tous les sons que nous entendons mais en beaucoup plus fort.

Heureusement, il existe des solutions notamment grâce aux audioprothèses et à la sophrologie qui peuvent soulager l’acouphène temporaire et soigner l’hyperacousie.

Mais le mieux c’est de lutter contre le bruit grâce à :

  • Des zones calmes
  • Une architecture adaptée
  • Des écrans anti-bruit
  • Des matériaux phoniques (isolation de la chaussée, des murs)

J’espère que cette enquête vous aura été utile et que chacun fera de son mieux pour éviter au maximum la pollution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *